Nos projets

Nos projets sont planifiés, mis en œuvre et évalués sur place par notre chef de projet et assistante sociale ivoirienne Hortense N’Goran Koffi.

Avant de démarrer chaque projet, Hortense identifie avec les communautés villageoises les besoins les plus urgents et crée si nécessaire des organisations locales pour assurer le fonctionnement sur write me a paper le long-terme des projets réalisés. Dès que nous en avons la possibilité, nous faisons appel aux villageois et aux entreprises commerciales locales pour réaliser les travaux nécessaires. Nous utilisons aussi les matériaux de construction de la région.

Grâce à nos structures adaptées, de bonnes relations avec les autorités de la région et la forte collaboration de la population locale, nos projets sont efficaces et ancrés localement. Nous portons une attention particulière à ce que les villageois prennent en charge le suivi des projets après notre intervention pour assurer la durabilité de nos actions.

Le financement de nos activités repose entièrement sur les dons de particuliers, d’entreprises et d’institutions publiques.

Accès à l’eau potable

 

La situation actuelle

L’accès à l’eau potable reste une problématique majeure pour la population ivoirienne, en particulier dans les zones rurales du pays. Selon l’Office Nationale de l’Eau Potable, en 2014 seulement 65% de la population rurale avait accès à l’eau potable.

L’intervention de CABOZ Action

2013 : La construction de 4 puits et de 2 latrines ainsi que la rénovation de 10 puits dans 3 villages a permis de faciliter l’accès à l’eau et d’améliorer les conditions sanitaires des zones bénéficiaires.

2015, 2016, 2018 : En collaboration avec l’association Aqua Pura, nous avons installé 3 citernes de récupération d’eau de pluie avec pompe, micro-filtre et lampes UV, donnant accès à l’eau potable à environ 600 élèves et 18 enseignants.

Santé

 

La situation actuelle

La situation décrite par la Commission Européenne en janvier 2016 : « Malgré la relance stable du pays [suite à la crise post-électorale de 2011], des lacunes persistent dans le rétablissement des services de base, comme les soins de santé. Cela a d’ailleurs empêché le pays d’atteindre help me write my essay en 2015 les 4e et 5e Objectifs du millénaire pour le développement, à savoir faire baisser la mortalité infantile et maternelle. Les taux élevés de mortalité infantile et maternelle sont un problème majeur, en particulier dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, zone la plus touchée par les violences post-électorales »

L’intervention de CABOZ Action

2014, 2017, 2018 : Des formations sur le thème de la santé ont sensibilisé des femmes de 10 villages sur les différentes méthodes de contraception, l’importance de l’hygiène pour prévenir les maladies et la manière de préparer une alimentation équilibrée pour les nourrissons.

Éducation

 

La situation actuelle

Malgré une scolarisation obligatoire pour les enfants de 6 à 17 ans (depuis 2015), la scolarité dans les zones rurales de Côte d’Ivoire reste un défi, notamment en ce qui concerne l’infrastructure (salle de classes, cantines, logements pour les professeurs) et la prise en charge des enseignants qui viennent souvent de la ville avec leur famille pour habiter dans les villages pendant la période scolaire.

L’intervention de CABOZ Action

2012 : 400 élèves de 2 écoles primaires ont pu profiter de livres et de crayons de couleurs offerts par nos donateurs ainsi que de 30 tables construites par les habitants

2016, 2017 : construction de 3 cantines scolaires et 4 salles de classe pour accueillir 600 élèves

2018: participation au programme TRECC

Émancipation des femmes

 

La situation actuelle

Dans les foyers des villages ivoiriens, les femmes jouent un rôle primordial dans l’éducation des enfants, la gestion du foyer et la production de cultures vivrières. Cependant, elles demeurent souvent exclues de la gestion du budget familial et dépendantes financièrement de leur mari.

L’intervention de CABOZ Action

2012 à 2017 : 8 comités des femmes ont été créés dans 8 différents villages pour renforcer les liens sociaux des villageoises.
2017 : CABOZ Action a lancé un projet d’élevage de poulet traditionnel destiné à apporter un revenu additionnel aux femmes du village. Celles-ci ont fondé une coopérative pour formaliser leur travail commun et ont mis en place une tontine (technique d’épargne collective) pour mener à bien ce projet.

Faites un don

CABOZ Action
IBAN: CH96 0839 0031 7536 1000 0
Hermetschloostrasse 70, 8048 Zürich

En Suisse, les dons à CABOZ Action sont déductibles des impôts dans la plupart des cantons. 

Contact

Silvia Dingwall
Présidente de CABOZ Action
Sternenstrasse 7, 5415 Nussbaumen